25-03-09

een gereïncarneerde lama schrijft

“De wording van de religieuze en wereldlijke macht in Tibet”, van Dungkar Lobzang Trinle

Het zijn niet enkel politici of historici die de evolutie van Tibet ontleden. Zo is er Dungkar Lobzang, een gereïncarneerde hoge lama, die een boekje schreef. Dungkar Lobzang is geboren in 1927 en werd op vijfjarige leeftijd erkend als de reïncarnatie van de hoge lama van het Dungkar klooster in de omgeving van de stad Nyingchi in Tibet. Zijn studie in het Sera klooster van Lhasa gaf hem de hoogste titel (‘geshe’) in de boeddhismewetenschappen. Hij legde zich toe op historische annalen van Tibet en publiceerde tal van werken in het Tibetaans. Een beknopt boekje van zijn hand werd in het Engels gepubliceerd, daar verwijst de titel boven naar. Uitgeverij: Foreign Languages Press, Beijing, 1991. Alles wat in Beijing gepubliceerd wordt moet niet per definitie verdacht zijn, die man schrijft gewoon zijn kennis neer. En hij doet dat inderdaad op een manier die de band tussen religieuze macht en politieke macht niet wil wegmoffelen. Tibet was zoals elke andere streek in de wereld het toneel van machtstrijd, periodes van bloei, burgeroorlogen en inmengingen van buitenuit. Het boekje behandelt de periode van bij het begin van onze tijdrekening tot in 1951.

dungkar lobzang

25-11-07

histoire du bouddhisme tibétain

Histoire

Du Bouddhisme Tibétain

 La Compassion des Puissants

Elisabeth Martens

Passionnante leçon d'histoire - celle du Tibet - et interrogation à propos des fonctions psychologiques, sociales et politiques des religions, en particulier celles du Bouddhisme au Tibet, cet ouvrage rend au Bouddhisme tibétain son statut de religion qui, comme toute autre religion, a connu une évolution en accord avec son environnement social. Sur le Haut Plateau, l'enseignement du Bouddha a vogué, pendant un millénaire, loin de la compassion et de la tolérance qui sont, actuellement, les images de marque du Bouddhisme tibétain : il a servi à implanter son autorité morale et spirituelle sur les populations tibétaines et à s'entourer de biens matériels.

 L'auteure nuance également le trop angélique discours auquel nous avons été habitué depuis une cinquantaine d'années à propos de l'histoire récente du Tibet. Son regard critique donne une perspective nouvelle à la relation triangulaire établie, depuis 1959, entre le Tibet, la Chine et l'Occident. La lecture en filigrane du « conflit sino-tibétain » montre une stratégie géopolitique de longue haleine engagée par l'Occident au cœur de la Guerre Froide, en vue de nettoyer la Chine de son drapeau rouge. Le Bouddhisme tibétain d'aujourd'hui, aseptisé et modelé à nos demandes, a-t-il encore quelque chose à gagner en séduisant un Occident que l'on prétend en « vide spirituel » ?

 L'ouvrage, richement documenté, invite le lecteur à parcourir d'un pas alerte les coulisses du Bouddhisme tibétain ; ses touches d'humour relativisent le culte que nous vouons volontiers au Toit du Monde.

  
L'auteure :

 Elisabeth Martens est licenciée en biologie à l'Université Libre de Bruxelles. Elle s'est ensuite spécialisée en médecine chinoise à l'Université de Nankin. Durant sa formation, elle s'est particulièrement intéressée à la Pensée chinoise qui sous-tend les traditions médicales et les arts de santé. Ses voyages lors de son séjour en Chine (1988-92) l'ont amené à visiter les régions tibétaines ; attirée de longue date par la diversité des religions et des philosophies du monde, elle s'initia au Bouddhisme tibétain. Depuis son retour en Belgique, elle est chargée de cours de Religions et Philosophies d'Extrême-Orient (Bouddhisme, Taoïsme, Confucianisme) et multiplie voyages et recherches au Tibet et dans les régions avoisinantes.

 Editions L'Harmattan

262 pages, dans la collection « Recherches asiatiques »

21:37 Gepost door infortibet in religie | Permalink | Commentaren (0) | Tags: tibet, boeddhisme, geschiedenis, europa, spiritualiteit, boek